L’entretien des consoles de jeux vidéo : un enjeu pour la santé

L’industrie des jeux vidéo reste très lucrative et le nombre de joueurs dans le monde atteindra bientôt 3 milliards, notamment grâce au succès du jeu vidéo sur les appareils mobiles. À moins que vous ne jouiez dans une salle blanche fermée hermétiquement, il y a de la poussière, des poils morts, du pollen, des fibres textiles ou des acariens. Votre téléphone, les manettes et le boîtier de votre console de jeux sont de véritables repères pour les microbes. Il y aurait en moyenne cinq fois plus de bactéries sur une manette de jeu que sur la lunette de vos toilettes ! De quoi couper l’envie de jouer.

Un record de saleté constaté sur les manettes de jeux vidéo

Les consoles de jeux vidéo et particulièrement la manette contiennent plus de 7 000 germes pour 100 cm², un record de saleté pour ces objets de plaisir. Cette saleté s’explique par le fait que les joueurs transpirent des mains, mangent, éternuent ou encore se mouchent durant leur partie sans se laver les mains. Ces appareils comportent aussi de nombreuses rainures et interstices où la crasse se développe de façon exponentielle. À cela s’ajoute que peu de personnes se soucient de ce genre d’objets, à priori propres.

Le palmarès des consoles les plus sales !

L’étude effectuée par Betway. Parmi elles, le PC arrive en tête du classement des appareils les plus encrassés avec un record de bactéries prélevées. La PlayStation ne se trouve pas loin derrière avec un niveau de saleté très honorable. Elle est l’une des consoles les moins propres avec 72,5 unités de bactéries formant des colonies par écouvillon prélevé. Parmi les consoles de jeux les plus propres, on retrouve les consoles Xbox et la Nintendo Switch. En effet, les consoles testées de la Xbox présenteraient une moyenne de 62,5 unités formant des colonies par écouvillon et celle de la Switch une médiane de seulement 55 unités formant des colonies par écouvillon.

L’importance d’entretenir sa console de jeux pour éviter une propagation des germes.

Bien entendu, les traces de doigts, la poussière et les autres saletés encrassent les consoles de jeux. Elle peut surchauffer et donc dysfonctionner si un nettoyage régulier n’est pas réalisé. Selon la même étude de Betway, le manque d’entretien de sa console de jeux pourrait également entrainer des conséquences néfastes sur la santé. Même sur les consoles les plus propres, l’accumulation de bactéries est significative. Seules les gâchettes de la manette de la Xbox présentaient un nombre d’unités formant des colonies inférieur à celui de la lunette des toilettes ! Bien que la majorité des bactéries ne soient pas nocives pour la santé, certaines peuvent être extrêmement dangereuses si elles sont inhalées en quantité importante. 

L’entretien de sa console de jeux  

Il apparaît donc essentiel de garder son équipement propre et bien rangé. Pour réduire la saleté, il suffit de nettoyer sa console de jeux et tous les accessoires une fois par semaine avec des sprays ou des lingettes désinfectantes. Pour les manettes, il vaut mieux ne pas utiliser trop de liquide pour éviter de détériorer accidentellement sa console. Une petite quantité suffit à la nettoyer. De plus, certains germes créent des toxines nocives qui sont laissées sur la peau. Il est donc impératif de se laver les mains à l’eau savonneuse avant de manipuler sa console de jeux et ses manettes.

Article Sponsorisé

Laisser un commentaire